Prendre sa place

468,001200,00

Effacer

Description

Que ce soit en famille, dans le cercle amical, dans l’expérience scolaire ou dans la trajectoire professionnelle, la nécessité de « prendre sa place » est une injonction qui tout au long de sa vie, touche chaque individu.

Pour autant, cette interpellation ne va pas d’évidence : ressources et entraves, quête et aléas de la réussite, peurs ou douleurs de l’exclusion sont les quelques uns des aspects de cette lutte ordinaire.

Des événements biographiques ponctuent ce combat pour exister socialement et provoquent des conflits internes et des sentiments contradictoires entre honte et fierté, envie et gratitude, gratification et frustration.

Les évolutions sociales ajoutent aux difficultés : dans notre monde complexe et hypermoderne, la lutte des places se substitue à la lutte des classes. La culture de la haute performance, de la compétition, de l’évaluation, sont autant de facteurs qui conduisent à se mesurer et se comparer. La pratique du benchmarking (la mesure des comparaisons) remplace celle de l’amour du métier et du travail bien fait. Chaque individu entre, dès son plus jeune âge, dans une compétition permanente pour accéder à la reconnaissance sociale. C’est son existence sociale qui est en jeu. Le moi de chaque individu est devenu un capital qu’il faut faire fructifier.

Comment chacun se prépare et se confronte à la lutte des places ?

Quelles stratégies mettre en place pour se faire une place, la construire, la conserver et l’améliorer ?

Comment accompagner les enfants dans la construction de leur place ?

Comment se protéger des effets délétères de la lutte des places ?… sont quelques unes des questions abordées au cours de ce séminaire.

 

Objectifs

Le séminaire aura pour objectif de permettre d’explorer individuellement et collectivement la façon dont chacun est traversé par cette problématique à la fois existentielle et sociale ; de comprendre les tensions et contradictions qui le traverse ; d’analyser les ressources et histoires mobilisées ; d’analyser les mécanismes de défenses et les ressors d’action.

 

Contenu et Méthodes

La méthodologie des groupes d’implication et de recherche permettra de travailler dans un va-et-vient permanent entre l’exploration des conflits rencontrés dans les histoires de vie des participants (implication) et l’analyse des processus et des enjeux à l’œuvre (recherche).
Des supports seront proposés pour favoriser l’expression verbale et non verbale, l’implication individuelle et groupale, l’exploration de l’histoire personnelle, familiale et sociale, la construction de scénarios et la mise en scène de situations.
Des apports théoriques seront proposés sur différents thèmes complétés par des références bibliographiques.

 

Publics
Les personnes confrontées aux souffrances des personnes victimes de violences (objectives ou subjectives, réelles ou symboliques) frappées de stigmatisation, d’illégitimité au sein de la famille ou de la société. Les praticiens aux prises avec l’exclusion et la dés insertion sociale soit en relation directe avec le public, soit en responsabilité (managériale ou politique). Les professionnels de l’accompagnement qui souhaite mieux comprendre les sentiments liés aux déplacements, ascension ou descension sociale et ruptures biographiques.

 

Animation
Vincent de Gaulejac, Professeur émérite à l’Université Paris Diderot, Président du RISC
(réseau international de sociologie clinique).

Fabienne Hanique, Professeur à l’Université Paris Diderot, Vice-Présidente du Réseau international de sociologie clinique, responsable du Master Théorie et pratique de l’intervention clinique dans les organisations.

 

 

Contact

Si vous avez des questions sur le contenu de la formation, n’hésitez pas à contacter les animateurs, Vincent de Gaulejac ou Fabienne Hanique, à ces adresses : v.gaulejac@wanadoo.fr ou fabienne.hanique@wanadoo.fr

Pour tout autre renseignement contacter le secrétariat à cette adresse : contact@sociologie-clinique-formation.com

 

Informations complémentaires

CHOISIR UNE OPTION

Particulier, Adhérent, Institutionnel pris en charge, Indépendant/association